Couv_7.JPGLa série des The Elder Scrolls s'est inscrit comme une valeur sûre au fil des années. Le dernier opus de la série est l'un des meilleurs, bon j'ai joué qu'à lui et Oblivion, mais cela n'empêche en rien de de faire une critique constructive sur le "dernier" né du studio Bethesda Softworks. Je mets dernier entre guillemets car c'est le dernier édité par le studio, alors que le dernier développé par ce dernier est The Evil Within. Bref, dans ce volet, vous commencez encore une fois en prison et de fil en aiguille, vous vous améliorerez pour devenir le plus puissant Dragonborn que Tamriel n'ait jamais connu !

280px-TES_V_Skyrim_Logo.png

Test :

Durée de vie :

 Juste whaouh... Franchement, 300 heures de jeu !

Graphismes :

Très beau graphisme, on est loin, certes, d'un Beyond : Two Souls ou d'un GTA V, mais les paysages, vastes et variés, sont un plaisir à voir.

Bande-son :

Dovahkiin ! Un point c'est tout.

Gameplay :

Dans un RPG, le Gameplay compte, et là, il compte.

Interface :

Eh bien, c'est l'interface la plus simple après celle de beyond que je n'ai jamais vu.

La note : 20/20

Bon, encore une fois, sur 5 jeux testés, trois 20, mais ce n'est pas mérité ? Avec les milliers de donjons et quêtes à faire, il faut bien lui mettre une note qui récompense le travail acharné mener sur ce jeu. Et puis, comment résisté à un Fus Ro Dah bien placé ?

Voilà le 3ème jour de l'event "Un jour, un article" qui s'achève. J'essaie de faire de plus en plus d'article et de Coup-Critique pour alimenter le blog, même si les nombreuses autres catégories peuvent aussi vous faire patienter. Les points, mensuel certes, vous permette d'entrevoir un avant-goût de ce qui vous attend, alors qu'un Coup-Critique sont plus mobiles pour leur sortie. Bref, même si les baisses de régime se font parfois apercevoir, le blog demeure complet et un article peut très bien sortir de nul part, je pense notamment à un sur Portal 2, que je viens d'avoir ;)

Bref, on se retrouve demain pour un coup-critique réservé aux Hard Core Gamer, à savoir : My Little Pony : Battle for Ponyland. Au revoir et bonsoir à tous !