Labyrinthe_-_1.jpgLe Labyrinthe pour moi était, au début, un film à la Hunger Games ou bien Divergente. Et même si on démontre assez souvent que l'histoire est dans cette veine là, il y a un petit quelque chose en plus qui le rend différent.

Wicked is good

Pilgrim_01.png"Attention possibles spoilers"

L'histoire est tirée du premier tome du cycle de l'Épreuve, par James Dashner, nommé également le Labyrinthe. L’histoire se focalise sur Thomas, un jeune homme de 16 ans, même si c'est précisé dans le livre mais pas dans le film, qui se réveille amnésique dans un bloc, un carré d'herbe fermé, entouré d'autres adolescents, uniquement des garçons, amnésiques tout comme lui. Ils ne se rappellent que de leur prénom, mais uniquement au bout de deux ou trois jours. On rencontre au fur et à mesure les personnages "principaux". Je ne vais pas trop en parler, pour éviter le plus possible de spoiler.

D'ailleurs, parlons du cast. Il est composé, en majorité, d'acteurs possédant une carrière ayant, quant à elle, débutée il y a très peu de temps. On note par exemple Dylan O'Brien, qui joue dans Teen Wolf depuis la saison 1, dans le rôle de Thomas, Kaya Scodelario, apparaissant dans Skins et le Choc des Titans, en Teresa, Aml Ameen en Alby, Will Poulter, ou Eustache Scrubb dans Narnia, incarnant Gally, Ki Hong Lee en Minho et Blake Cooper qui a démarré sa carrière dans ce film avec Chuck, mon chouchou numéro 2. Quant au numéro 1, je l'ai gardé pour la fin. Thomas Sangster, ou Newt, reste pour moi le personnage le plus classe du film, et l'acteur est devenu l'un de mes préférés, non seulement il joue Hitler dans un téléfilm "C'est une blague", mais en plus il fait la voix de Ferb dans la série Phineas et Ferb, a joué dans mes deux épisodes favoris de Doctor Who (La famille de sang et Smith, la Montre et le Docteur) et a un rôle dans Game of Thrones ! Ce type est cool.

Pour en revenir, enfin, au film. On peut s'exprimer sur ses effets spéciaux qui rendent visuellement bluffant les Griffeurs et différentes zones du labyrinthe. La BO, quant à elle, reste discrète, sans être omniprésente comme dans certains films, elle permet de rajouter une ambiance lors de certaines scènes, comme la première rencontre avec un Griffeur. Je n'ai pas vu le film en 3D, je ne peux donc pas juger les SFX du film avec cet œil et, excepté pour les scènes dont j'ai parlé précédemment, je ne pense pas qu'elle apporte réellement quelque chose. Les décors sont magnifiques, ils permettent de rendre réel l'environnement dans lequel évoluent nos héros.

Quand à l'aboutissement global de tous ça, le scénario est assez complexe, c'est pour ça que les dernières scènes sont présentes, même si l'épilogue peut encore en déconcerter certains. Tandis que de mon côté, je suis moi-même dérouté par toutes ces bribes d'informations qui nous sont déversées en 1h54, informations nous permettant déjà d'entrevoir une conclusion incroyable pour la suite, la Terre Brûlée, prévue pour le 14 octobre 2015.

Labyrinthe_-_Newt.jpgIl en résulte un excellent film de Science-Fiction orienté action. L'univers et le scénario complexe vous arrachera un "What the fuck ?" à la fin du film et puis rien que l'expérience vaut le coût ! Et même si cela reste classique, pour certains - et ce n'est évidemment pas mon cas - on est bien loin des productions style Hunger Games...Labyrinthe_-_Les_portes.jpgJ'ai franchement énormément apprécié. Que ce soit pour la fin tragique de certains personnages, ou bien la détresse omniprésente des protagonistes. Croyez-moi, ça vaut le coup d’œil ! On se retrouve très bientôt pour la critique d'Equalizer, avec Denzel Washington, Samba, avec Omar "Bishop" Sy et Horns avec Harry Potter. A+ !

Visionné le 19 octobre 2014