Equalizer.jpgCe n'est pas réellement mon genre de film. On va dire qu'au début je mettais Equalizer et toutes les autres productions du style Expendables dans la même catégorie. Et même si ce n'est pas la même chose et que je m'en suis rendu compte en voyant le film, Equalizer n'est vraiment pas mon genre de film. À la base.

Guts Over Fear

Pilgrim_01.pngPour commencer, le film est adapté de la série du même nom, diffusée de septembre 85 à août 89. Elle avait Edward Woodward dans le rôle principal et la quasi majorité des personnages présents dans le film sont inexistants dans la série. Le speech est relativement le même, puisqu'il s'agit de Robert McCall, agent secret à la retraite, qui rend service aux plus démunis face à des criminels, dans le cas présent, un gang de russe. Je trouve ça très classique dans le principe, mais pas dans le traitement. Car même si le film suit un schéma que l'on peut deviner rapidement, la manière de le développer est, je trouve, assez original. Et je suis sérieux, même si je sais très bien que la majorité des gens ayant vus le film n'ont pas du tout cette sensation là, mais moi si.

Bref, le casting se compose de Denzel Washington, que je n'ai vu dans aucun autre film d'après mes souvenirs, et il me fait très bonne impression ! Je suis pas un expert en termes de jeu d'acteur, mais on peut dire qu'il joue très bien. Ensuite, il y a Hit-Girl. Ouais j'ai la flemme d'écrire son prénom, et alors ? Bref, comme je l'ai dis, excepté en Hit-Girl, je ne l'ai vu nul part ailleurs. Mais le casting ne fait pas un film. Le film est quant à lui digne des productions américaines actuels, je dirais même qu'il est au dessus, bien au dessus. Il arrive à être violent sans pour autant tomber dans le gore à tout bout de champ, et ça c'est plutôt bien d'un film que l'on aurait pu croire rempli d'hémoglobine.Equalizer_-_McCall_et_Alina.jpg

Il en résulte un excellent film d'action, sans trop être dans cette catégorie-ci. Cela nous fait réfléchir sur la condition de certaines femmes (pour ne pas dire la prostitution) tout en nous proposant des scènes de qualités, épiques et très artistiques, un classique.Equalizer_-_Pistolet_a_clou.jpgJ'ai extrêmement apprécié ! Et c'est cool ! Il aura pris longtemps à arriver, et ça l'est moins ! Mais maintenant qu'il est là, lui et ses compères, on peut désormais avancer ! Quoi ? Il en reste deux ? Et merde ! A+ !

Visionné le 19 octobre 2014