Hunger-Games.jpgComment dire tout simplement, sans m'attirer la foudre des fans, et je les comprends, qu'au début la saga Hunger Games était pour moi un énième Twilight avec juste un détail qui peut faire la différence. Ouais, tout le monde me disait "Putain c'est trop énorme, tu dois les voir !". Donc je leur dis vos gueules. Pourquoi ? Parce que j'ai vu le trois en avant-première !20141120_190122.jpg

POPOPO !

Ouais je me la pète parce que je suis allé à l'avant-première/marathon. Et ouais je vais me la péter parce que j'ai un porte-clé hypra-méga collector obtenu en achetant un Coca Cherry.20141119_19160.jpg

Direct dans ma vitrine

Mais au lieu de faire râler les gens qui n'ont pas eus ma chance, ou d'ennuyer ceux qui l'ont eus, traitons ensemble la trilogie du geai moqueur !

ÉTAPE 1 : Hunger Games :Hunger_Games_-_3.jpgSorti le 21 mars 2012, Hunger Games est un film de science-fiction, il est adapté du premier volume de la saga Hunger Games écrite par Suzanne Collins. J'ai loupé les 2 premières minutes du film et ça me dégoute un peu, mais pendant ces deux premières minutes, il ne se passe rien de spécial, si ?

And may the odd...

Techniquement parlant, on ne peut pas réellement se permettre de dire "Oh là là mais Hunger Games c'est une copie de Battle Royale lel" parce qu'autant sur le fond que sur la forme, ils sont tout deux très différents. Que ce soit au niveau scénaristique ou bien les enjeux, on note plusieurs non-similitudes. Mais nous ne sommes pas là pour parler de cet excellent manga, que je recommande d'ailleurs, mais bien du film Hunger Games. 

Pour commencer, il y a, dans ce film, des acteurs que j'aime et d'autres pas. Et ce n'est globalement pas du tout important, donc passons tout de suite à autre chose. Le scénario est basique à première vue ou pour les non-initiés, mais révèle une complexité plus profonde une fois le film vu. La raison pour laquelle de nombreux enfants sont obligés de s'affronter lors des Hunger Games par exemple. Que l'on vienne pas me dire que c'est juste leur Koh-Lanta à eux ! La raison de tout ça est si bien expliquée, décrite de manière trop précise, pour que personne ne se pose de questions. Et il était donc temps que quelqu'un s'en rende compte.

C'est pour cette raison que l'on retrouve, dans cet opus, les prémices à une future révolution. Que ce soit les nombreux symboles de cette dernière - le geai moqueur, la mélodie ou bien le signe de la main - ou bien la fin. D'ailleurs la fin est bien explicite là-dessus : Katniss s'étant rebeller contre son destin s'attire les foudres du Capitol et devient le symbole de la Révolte sans rien avoir demandé. Les 12 districts se rendent désormais compte que l'on est plus obligé de suivre ce que le Capitol nous dit de faire. Et c'est ça que j'aime dans ce film, c'est que l'on nous montre le destin d'une héroïne malgré elle. Le signe de la main ne représentait rien au départ, mais le District 11 l'a prit comme un signe de révolution et ceux en considérant que Katniss était une révolutionnaire. hunger-games-mockingjay-badge.png

BOUM ! Geai moqueur.

Que peut-on retenir du premier volet ? Un film déjà promis à être un classique du genre. Les prémices de la révolution, les bases, sont installées, et il suffit uniquement d'y mettre feu pour que ça explose.

ÉTAPE 2 : Hunger Games : L'embrasement :Hunger_Games_2_-_3.jpgFilm sorti le 27 novembre 2013, il est considéré comme un succès critique et commercial. Mais bon, je ne suis bien sûr pas aller le voir. Comme un con. Et j'ai finalement bien fait. Alors, c'est qui le con ?

...Be ever in your favor

Le film se déroule un an après les évènements du premier. La relation avec Peeta s'est dégradée. Ben en même temps quand tu fais semblant d'aimer un mec uniquement pour que le public puisse t'accorder un bonus... Et c'est un aspect que j'ai oublié de soulever dans le premier épisode. Cela porte indirectement une critique sur les médias actuels. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, mais on peut rapidement faire croire quelque chose ou bien persuader de faire quelque chose grâce à la télévision. Certes je dis surement beaucoup n'importe quoi, parce que je suis pas très net dans ma tête, mais je trouve la manière dont la télé est utilisé vraiment bien, intelligemment même.

Quant au film en lui-même, il est sans doute le meilleur des deux premiers. Que ce soit le scénario, d'une simplicité et complexité, sur le long terme, ou bien les effets spéciaux. Ouais, j'en parle peu ou prou généralement, mais ces temps-ci, je me suis rendu compte que sans ça, un film n'est rien. Et pour le cast, quelques nouveautés uniquement. On retrouve Rocket, de Sucker Punch, ou Jena Malone pour les intimes, Jeffrey Wright et Sam Claflin, principalement. J'en reviens au scénario. L'idée de base est excellente, faire revenir d'ancien vainqueur pour la quatrième édition des jeux de l'expiation, les faire s'affronter dans les arènes à nouveau, alors que l'on sait à quel point c'était traumatisant pour Katniss. Mais le plus intéressant, c'est que tout les participants veulent empêcher cette 75ème édition d'avoir lieu, des alliances vont donc se former, et le résultat est vachement épique...650317-photo-du-film-hunger-games-l-embrasement-copyright-metropolitan-filmexport.jpg

Le mythique signe de la saga... Ça me rappelle 39-45 tout ça...

Alors qu'est donc au final ce second épisode ? Un mélange détonnant de tout ce qui faisait la force du premier, de nouveautés dans l'intrigue et bien sûr une révolution enfin en marche. La fin laisse énormément le spectateur sur sa faim, et heuresement que j'ai vu les trois d'affilés, j'aurais rien compris sinon... L'étincelle avant l'explosion.

ÉTAPE 3 : Hunger Games : La révolte - Partie 1 :Hunger_Games_3_-_3.jpgBen du coup c'est plus trop une exclusivité, puisque maintenant le film est sorti depuis près d'une semaine... Mais j'ai pu faire mon métier de Spoiler-Man durant tout ce temps ! Le seul soucis aura été les retours négatifs du film de la part de mon entourage : pas assez d'action, il auraient du s'appeler  l'"Ennui", etc... Et je pense qu'ils n'ont pas captés ce qu'est une révolution.

The Hanging Tree :

Que l'on soit bien clair, quand je parle de révolution, je ne parle pas de 1789. Je parle des révolutions modernes. Car il faut se rendre compte que la remarque la plus présente, c'est que ça manque d'action. Mais une révolution moderne, justement, ne se limite pas à attaquer direct, comme ça. Il y a d'abord toute la propagande, le rassemblement du peuple, et le film réussi à très bien résumer ça, en nous montrant les tournages des clips de propagande, qui font avancer l'intrigue du film en plus de rassembler les révolutionnaires. Mais le plus intéressant reste malgré tout la guerre médiatique qui à lieu entre le Capitol, par l'auxiliaire de Peeta, et le District 13, à travers Katniss. Deux personnes qui s'aiment et pourtant s'affrontent, c'est vu et revu, certes, mais les clichés, il y en a dans tout les films et œuvres actuelles. Et les gens ne s'en rendent pas comptes. Et les clichés, quand ils sont bien utilisés, peuvent parfois être un atout scénaristique important.

Le scénario du film est en majorité décrit lors du premier paragraphe, le Capitol retient Peeta et mène une guerre médiatique contre le District 13 censé avoir été détruit lors de la 1ère révolte des districts, révolte qui donna naissance aux Hunger Games. On suit alors les différentes attaques du Capitol envers tout ce qui a un lien avec la révolution, comme le District 12, là où vit Katniss, ou bien un hôpital où de nombreux blessés sont en convalescence. Donc les quelques fois où l'action est présente, c'est durant cette scène. Katniss parvient à détruire un avion du Capitol qui arrive tout de même à détruire l'hôpital, et donc tuer les blessés. Acte très fort qui pousse encore plus Katniss à mener cette révolution.
Et l'un des points forts du film réside en sa BO. Meltdown de Stromae, en collaboration avec Lorde, Pusha T, Q-Tip et Haim, est excellente, tout comme Yellow Flicker Beat, ou bien The Hanging Tree, mais c'est un cas à part...PHO51ec8ffe-6fe7-11e4-a3f5-6d44d03b0dc1-805x453.jpg

Yolo, comme disent les kikoos jeunes...

Résultat du film : Une putain de bombe ! Non mais sérieusement, le film a été incompris artistiquement et scénaristiquement. Les nombreux choix ont été faits pour faire avancer l'intrigue. Le film délaisse l'action, jusqu'à la mettre au second plan, et laisse une place de choix au scénario, se développant de plus en plus. L'explosion a eu lieu.

ÉTAPE 4 : BilanHunger-Games.jpgIl faut bien avouer que ces films pètent le cul. Ils ont un univers intéressant, un scénario en béton, une révolution et des héros très attachants. Sauf Gale, lui je le trouve chiant à mourir. Mais si on doit reprocher une chose, ce sera la même que pour Harry Potter : Pourquoi attendre 1 an ?

Visionnés le 18 novembre 2014