Kaeloo_-_Saison_1.jpg

Pourquoi est-ce que j'en parle saison par saison et pas dans sa totalité comme pour Bref. ? Car que ce soit au niveau de l'animation et des personnages, beaucoup de différences se font voir. Et puis je fais ce que je veux ! Na !

Bonjour les amis !

Kaeloo, série française de 104 épisodes répartis en deux saisons diffusée depuis juin 2010 sur Canal +. Petite précision, je ne parlerais pas de l'épisode pilote, il ne fait officiellement parti d'aucune des deux saisons par Vikipedia donc je ne traiterais que des 52 premiers épisodes, donc la saison 1. Et si tu tu as toujours un problème avec ça, regarde l'épisode, ici, et tu verras que je dois faire un article entier tellement il y a de choses à dire dessus. Bref, les épisodes sont des "one-shots" des histoires qui n'ont aucun liens entre elles. Ils racontent le déroulement de chacun des jeux auxquels jouent nos amis, que ce soit des classiques, comme la balle au prisonnier ou la dinette, ou bien d'autres moins conventionnels, comme le paranormal et les super-pouvoirs. Les personnages principaux sont Kaeloo, une grenouille qui se transforme en crapaud body-buildé quand elle s'énerve, Moignon, un écureuil surexcité, Coin-Coin, un canard accro au yaourt, et M. Chat, un être diabolique et plutôt cool en fin de compte. Et donc je trouve ça très marrant, l'humour est omniprésent et peut être compris de deux manières : comme un enfant, car les blagues pipi-caca y en a pas mal, et comme un adulte, par des allusions et autres blagues. Cela facilite la compréhension et c'est vraiment un point fort, je trouve. Enfin bref, voila quoi, c'est cool et très, très What Da Fuck ?, beaucoup.

Verdict : Une série pour enfant mais pas trop, enfantine mais pas trop non plus et déjantée à souhait. Que ce soit par les jeux ou leur traitement, les blagues de M. Chat ou bien juste l'univers, tout est là pour faire rire et il en résulte un dessin-animé qu'il faut regarder sans trop réfléchir.

It's over ! "Attends !" Quoi ? "Et le dernier paragraphe alors ?" Mais bien sûr, suis-je bête. En effet il n'y a pas de second paragraphe aujourd'hui car je me le réserve pour l'article traitant la saison 2. Il y a certains points dont il faut que je parle mais avec la saison 2. Donc ça attendra. Et comme on dit dans le métier :

To be continued...