bet-youre-going-to-have-a-really-great-year.jpg

Hello ! Ce n'est pas réellement un point de fin de mois, non, c'est plus un bilan. Faire le bilan d'une année est quelque chose de très con en soi. On ne peut pas faire globalement le point sur une année parmi toutes celles que vous avez déjà vécus. Et si l'on demande le bilan de mon année 2014, et bien je répondrais qu'elle était comme les autres. Et là j'aurais surement dis un des plus gros mensonges de ma vie. Car cette année, celle qui se termine ce soir, elle n'est pas comme toutes celles dont je me souviens. Si je devais donner un titre à 2014, je lui donnerais "Évolution". En plusieurs points, autant au niveau de l'écriture, où je me suis amélioré quasiment en autodidacte. Preuve de cette évolution : la flagrante progression entre le premier article sorti en 2014 et le dernier. Mais je ne me suis pas amélioré seul, mais j'y reviendrais après. 2014 représente aussi une évolution pour moi, et là c'est personnellement, car j'ai "approfondi" certaines valeurs qui me sont chers. Le mot approfondi me convient pas, ça fait matériel. Je me suis amélioré, essayant au mieux de garder les personnes qui me sont chers auprès de moi, faisant attention à ce que ma flagrante immaturité ne remonte pas et essayant à tout pris de rester moi-même malgré ce que les autres peuvent penser. Car quand on me dit d'arrêter de faire le gamin, d'arrêter de faire des trucs bizarres, et bien c'est comme demander à gamer de ne plus jouer aux jeux-vidéo. Il va s'arrêter, mais cela va vite reprendre le dessus. Tout ça quand même pour dire de rester soi-même, quoi qu'il advienne, dans toutes les situations. Tu es plutôt blagueur ? OK, donc fais des blagues, moisies ou non, si tu en as envie. C'est l'une des choses les plus importantes que m'a appris 2014.

Si je dois remercier des gens, je devrais surtout remercier toutes ces personnes que je suis avec grand intérêt. Tous ces blogueurs, podcasteurs, ces "enfants" d'internet, qui forgent le monde sur lequel j'évolue en ce moment même. Toutes ces personnes qui m'ont appris à faire une critique constructive, à juger une œuvre sur une facette mais pas sur l'autre, à être précis dans mes arguments, à améliorer ce que je fais depuis quasiment un an et demi. Toutes ces personnes qui ne me connaissent pas et qui ne me connaîtront surement jamais. Toutes ces personnes je les remercie sans qu'elles le sachent, et je m'en contrefous.

Je dois aussi vous remerciez vous, qui me suivez. Toutes ces personnes qui me lisent, vous aussi vous êtes des "enfants" d'internet, forgeant également le monde sur lequel vous évoluez en ce moment même. Toutes ces personnes qui lisent mes critiques et articles. Toutes ces personnes que je ne connais pas et que je ne connaitrais, pour la plupart, surement jamais. Toutes ces personnes, je les remercies, et elles le savent. Et si l'occasion arrive que l'on se rencontre, je vous remercierais encore.

Et pour finir sur une touche personnelle. Je remercie ceux que j'ai déjà remercié, donc mes amis, de m'avoir fait passé une année si incroyable, si mémorable, si... extraordinairement incroyable. Je les remercie tout les 7, ce qui peut paraître peu mais cela me convient, d'avoir été là au bon moment, et de me supporter depuis si longtemps déjà. Et comme le veut la tradition...

A L'ANNÉE PROCHAINE !