Cela fait trois fois que je réécris cet article, ne sachant pas vraiment quoi dire tant tout a déjà été dit. Apporter une pierre à une édifice, surtout ce genre d'édifice, ne sert à rien, surtout lorsque le message transmis peut se résumer à "N'ayez pas peur !", "Tout mon soutien aux parisiens" ou encore "Pas d'amalgames !"
  Et c'est donc en écoutant le dernier album d'Eminem que je vais vous transmettre de la putain de bonne humeur ! Tout du moins en essayant. Car ouais, les terroristes - et non pas djihadistes, c'est tout sauf le djihad qu'ils font - nous ont peut être fait mal vendredi soir, ils nous ont également fait mal en début d'année, pourtant on est encore là. C'est qu'une épreuve à surmonter, et - pour tomber dans le cliché - nous la surmonterons ensemble. La minute de silence d'aujourd'hui fut d'ailleurs touchante en ce point. J'ignore si c'est le fait d'être au lycée qui fait ça, donc la maturité, mais cette minute de silence fut beaucoup plus respectueuse que celle de Janvier, sur bien des points. Comme toujours j'ai versé ma larmichette, faut pas déconner...
  Mais, plus sérieusement, ce qu'il s'est passé est réellement horrible. Mais ne vous empêchez pas de sortir pour autant, ce serait franchement dommage que Charlie ne nous ait rien appris là-dessus. Avoir peur est normal, totalement, même moi j'ai commencé à avoir peur durant mes cours ce matin. Pourtant, se priver des plaisirs qui font que la vie est belle - imaginez alors des papillons qui volent - serait vachement con, surtout dans cette situation.
  J'ai alors apporté une pierre à un édifice bien difficile à consolider. Que cet article ne vous ait pas plus, que vous le trouviez mal écrit ou bien sans intérêt, irrespectueux, je m'en fous. Je crois qu'on a plus important à gérer, non ?